détail d'une actualitéPollution d’origine volcanique depuis le 22 Septembre

Le mardi 23 septembre 2014

L’éruption du volcan islandais Bardarbunga explique en partie les niveaux de particules PM10 et de dioxyde de soufre (SO2) constatés sur la région. Ce que confirment les mesures enregistrées par le Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE) et de l’Ineris. Les émissions gazeuses de SO2 produites par le volcan peuvent en effet se transformer en cours de transport en Sulfate d’ammonium (une forme de particule). Elles expliquent à la fois :

- l'augmentation des niveaux de SO2 constatés en Île-de-France (voir graphique ci-dessous). Même si ces niveaux restent largement en dessous des seuils d’'information et d'alerte, cette augmentation est relativement rare pour le dioxyde de soufre qui ne pose plus de problème en Île-de-France.

- et l'augmentation des particules PM10 pour lesquelles Airparif prévoit un dépassement du seuil d’information pour demain (prévision entre 50 µg/m³ et 60 µg/m³ pour les Particules (PM10)).

Airparif va rester vigilant et va continuer à suivre cette source de pollution. D’autant que cette pollution volcanique vient s’ajouter aux sources de pollution liées aux activités humaines. 

Graphique sur l'augmentation des niveaux de SO2 constatés en Île-de-France



Accès aux anciennes actualités d’Airparif