détail d'une actualité COP21, axes de circulation fermés et impact sur la qualité de l’air

Le mercredi 02 décembre 2015

Lors de l’ouverture de la Conférence internationale sur le climat à Paris, la COP21, les dimanche 29 et lundi 30 novembre 2015, les autoroutes A1 et A6, ainsi que le boulevard périphérique et la route nationale RN2, ont été partiellement fermées à la circulation pour des raisons de sécurité.

Durant ces deux jours, les conditions météorologiques particulièrement pluvieuses et venteuses étaient propices à une bonne qualité de l’air. Toutefois, ces fermetures, associées aux recommandations de la Préfecture d'éviter de prendre les transports, ont entrainé une baisse record de trafic qui s'est traduite par une diminution encore plus sensible des niveaux de pollution.

  • Sur les grands axes, comme le Boulevard périphérique et l'Autoroute A1, des baisses de -20% pour le dioxyde d'azote et de -36% pour les particules (PM10) ont été observées en moyenne sur la journée de lundi.
  • Dans Paris, l'impact a été variable selon les axes, avec des baisses sur certains quartiers (stations Opéra, Place Victor Basch), tandis que d'autres sont restés stables (stations Rue Bonaparte, Quai des Célestins).

En revanche, aucun impact n'était visible sur les stations en grande couronne, comme par exemple sur la station trafic d'Airparif à Melun.

 

Concentration en PM10 à Autoroute A1

Concentration en NO2 à RN6 Melun

Pour effectuer cette évaluation, les résultats des stations pour la journée du lundi 30 novembre ont été comparés avec les résultats du lundi 16 novembre, pour lequel la météorologie était comparable, mais pour lesquels les niveaux de pollution générale (la pollution de fond) ont été remplacés par ceux du 30 novembre 2015 pour que les différences observées ne puissent être imputées qu'aux modifications de trafic.



Accès aux anciennes actualités d’Airparif