détail d'une actualitéCoup d’envoi pour l’« Année européenne de l’air »

Le lundi 14 janvier 2013

Drapeau europeen

Lors de la conférence « Blowing the Winds of Change into European Air Policy » qui se tenait à Bruxelles le 8 janvier, le commissaire européen en charge de l’Environnement Janez Potocnik a donné le coup d’envoi de l’« Année de l’air » qui aboutira à l’automne 2013 à une communication de la Commission sur la révision de la politique communautaire en matière de qualité de l’air.

Cette manifestation était organisée par le Bureau européen de l’environnement (BEE) et Soot Free for Climate. Elle a rassemblé différents intervenants dont les Ministres de l’environnement suédois et irlandais, Lena Ek et Phil Hogan, le président de la commission Environnement au parlement européen, Matthias Groote, le commissaire en charge de l'action pour le climat, Connie Hedegaard, soulignant ainsi les liens entre pollution de l'air et changement climatique, ainsi que la Directrice de l'Agence Européenne de l'Environnement, Jacky MacGlade.

La pollution reste un sujet préoccupant comme l'indique les résultats de l’Eurobaromètre sur l'attitude des Européens par rapport à la qualité de l’air, publié également le 8 janvier. Selon ces résultats, une majorité d'Européens (56%) considèrent en effet que la qualité de l'air s'est détériorée ces 10 dernières années. Ce chiffre atteint 81% en Italie, et 70 à 75% en France, en Grèce, en Hongrie, en Roumanie, en Espagne et à Chypre.
Cette enquête met en évidence un support important pour plus d'action à l'échelle européenne puisque 79% des participants pensent que des mesures additionnelles pour lutter contre la pollution devraient être proposées par l'Europe. Selon ce sondage, près de 72% des Européens sont en effet mécontents des actions actuellement mises en oeuvre par les autorités pour améliorer la qualité de l'air. Et 59% des Européens se sentent également insuffisamment informés par rapport à cette problématique.
Si seulement 25% des personnes interrogées étaient au courant des normes européennes de qualité de l'air et d'émission, plus de la moitié d'entre elles considérait que ces réglementations devaient être renforcées.

En ouverture de la conférence, le BEE met d'ailleurs en avant que les normes européennes actuelles de qualité de l'air sont plus élevées que les niveaux recommandés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). De plus, bon nombre d'Etats Membres ne respectent malgré tout toujours pas certaines de ces normes, pourtant mises en place depuis plus de 10 ans.

Pour le Commissaire Potocnik  " les chiffres ne sont tout simplement pas acceptables: nos dernières analyses estiment à 420 000 les décès anticipés dus à la pollution de l'air dans l'UE en 2010 " Il identifie 5 cause principales à cette situation :
- une gouvernance inadéquate avec des responsabilités souvent locales ou régionales, alors que beaucoup de sources de pollution sont en dehors de la juridiction de ces autorités.
- la persistance de la pollution trans-frontière, par exemple pour les particules fines PM2,5
- les émissions du trafic qui n'ont pas été diminuées autant que ce que l'on attendait
- tous les secteurs n'ont pas contribué à la réduction des émissions, par exemple pour les installations de combustion de taille moyenne, les épandages de lisiers ou les émissions du trafic maritime international,
- le besoin d'assurer la cohérence entre les différentes réglementations, et en particulier avec celles sur le changement climatique afin de s'assurer par exemple qu'un basculement vers le diesel ou la biomasse ne compromet pas la qualité de l'air.

Cette conférence a été l'occasion pour le Président d'Airparif, Jean-Félix Bernard, d'assurer Janez Potocnik du soutien de l'association à cette année européenne de l'air.


Participez à l'année européenne de l'air et donnez votre avis


Tout au long de l'année 2013, la Commission réexaminera la politique actuelle relative à l'air. Dans ce contexte, une consultation en ligne a été lancée pour permettre aux citoyens, organisations et entreprises de l’UE de donner leur avis et leurs idées sur les options envisageables. Jusqu'au 4 mars 2013, donnez votre avis sur : http://ec.europa.eu/environment/consultations/air_pollution_en.htm

 



Accès aux anciennes actualités d’Airparif