détail d'une actualitéOrigine des particules : Précisions

Le mercredi 19 mars 2014

Circulation alternée/Épisode de pollution : précisions et explications

Beaucoup de questions nous sont posées sur la contribution de l’import aux niveaux de particules fines en Île-de-France. Des confusions d’interprétation ayant eu lieu notamment entre les émissions et les concentrations (l’air que l’on respire) et entre la pollution de fond et la pollution de proximité.

Dans l’agglomération parisienne, les particules fines proviennent des sources locales ainsi que des sources extérieures à la région (import).

La problématique des particules est à la fois ponctuelle (dépassement de seuils journaliers) et chronique (dépassement de seuils annuels). Plus on se rapproche des axes routiers, plus la part du trafic augmente pour atteindre près de 50 % à proximité directe des axes principaux. Entre 1 et 4 millions de franciliens, suivant les années, sont ainsi soumis à des concentrations qui ne respectent pas la réglementation. Loin des axes routiers, les concentrations aux particules les plus fines sont dues à 68 % à l’import, 8 % au trafic routier et 24 % aux autres sources locales. Les franciliens ne vivent pas seulement loin des axes routiers, notamment en agglomération parisienne. Les mesures de diminution du trafic prises lors d’un épisode de pollution sont donc pertinentes.

Concernant l’épisode aux particules fines qui vient d’avoir lieu en Île-de-France, les dépassements de seuils ont d’abord commencé avec une pollution locale, renforcée par un import en milieu d’épisode puis un ajout de pollution locale en fin de semaine.

Enfin, l’import sur l’Île-de-France provient d’autres régions et pays européens, différents suivant la direction du vent. La différenciation des sources suivant les pays n’est pas réalisée à Airparif. Il existe des études en cours menées par d’autres organismes qui permettront peut-être dans le futur une évaluation. De la même manière l’Île-de-France exporte elle aussi sa pollution générée localement.

 

Pour plus d'information  :



Accès aux anciennes actualités d’Airparif