Titre Les sources

Les sources de polluants atmosphérique et de gaz à effet de serre sont multiples, liées aux activités humaines et surtout liées au trafic routier en Île-de-France mais aussi au chauffage individuel ou collectif, aux activités industrielles, à l'agriculture, au trafic aérien ou même à la végétation.

Le trafic routier, le secteur résidentiel et tertiaire (chauffage essentiellement) et les industries sont trois sources majeures. Elles engendrent des rejets de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques plus importants dans l'agglomération parisienne compte tenu de la densité de ses activités et de l'habitat, mais aussi le long des grands axes routiers. La densité des émissions de polluants dans l'agglomération par km² est extrêmement élevée, comparée à d'autres régions, mais la quantité émise par habitant est en revanche plus faible.

Retour aux rubriques



En savoir plus  Bulletin des pollens