"Un air propre est considéré comme une condition fondamentale de la santé et du bien-être humains."

Les lignes directrices OMS relatives à la qualité de l’air sont basées sur la grande quantité de données scientifiques disponibles concernant la pollution de l’air et ses conséquences sur la santé. Bien qu’il y ait encore des lacunes et des incertitudes dans cette base de données, elle offre un fondement solide aux lignes directrices recommandées.

Le poids de la pollution

Selon une évaluation par l’OMS de la charge de morbidité due à la pollution de l’air, plus de deux millions de décès prématurés chaque année peuvent être attribués aux effets de la pollution de l’air des villes et de la pollution de l’air intérieur (provoquée par la combustion de combustibles solides). Plus de la moitié de cette charge de morbidité est supportée par les populations des pays en développement.

Extrait des textes de l'OMS .... [ La pollution de l’air représente un risque environnemental majeur pour la santé. En diminuant les niveaux de pollution atmosphérique, les pays peuvent réduire la charge de morbidité imputable aux accidents vasculaires cérébraux, aux cardiopathies, au cancer du poumon et aux affections respiratoires, chroniques ou aiguës, y compris l’asthme.La santé cardiovasculaire et respiratoire de la population, à court et long termes, est inversement proportionnelle au niveau de la pollution atmosphérique. ]...
 

Les lignes directrices

Les lignes directrices relatives à la qualité de l’air ont été publiées par l’OMS en 1987 et mises à jour en 2005. Plusieurs résultats importants de ces dernières années méritent une mention spéciale. Tout d’abord, les données concernant l’ozone et les particules indiquent qu’aux concentrations actuellement rencontrées dans de nombreuses villes des pays développés, elles représentent des risques pour la santé; et que la recherche n’a pas permis d’identifier des seuils en deçà desquels les effets indésirables ne se produisent pas.

Valeurs recommandées qui restent non réglementaires

Les valeurs données par l'OMS sont des recommandations. Elles sont non réglementaires, donc non contraignantes.

Valeurs guides de la qualité de l'air de l'Organisation Mondiale de la Santé d'aprés Guidelines for air quality, WHO, Geneva 2000 et depuis 2006 pour les particules, l'ozone, le dioxyde d'azote et le dioxyde de soufre : Lignes directrices OMS relatives à la qualité de l'air - Synthèse de l'évaluation des risques - Mise à jour mondiale 2005

Les valeurs sont en microgrammes par mètre cube d'air.

 

Tableau des niveaux d'exposition aux polluants

(titre cliquable)

 

Durée d'exposition

Polluants 10 mn 15 mn 30 mn 1 heure 8 heures 24 heures semaine année
Dioxyde d'azote (NO2)       200       40
Monoxyde d'azote (NO) Pas de valeur guide disponible              
Ozone (O3)         100      
Dioxyde
de soufre
(SO2)
500         20    
Plomb (Pb)               0.5
Particules fines de diamètre inférieur ou égal à 10 micromètres
(PM10)
          50
à ne pas dépasser plus de 3 jours par an
  20
Particules fines de diamètre inférieur ou égal à 2,5 micromètres
(PM2,5)
          25
à ne pas dépasser plus de 3 jours par an
  10